Les constats et la suite!

8 Oct

Il y a longtemps que j’ai rédigé un billet. Fin d’année mouvementée, rentrée tout aussi précipitée, il me fallait prendre le temps de m’asseoir et de rédiger mes constats, pour faire suite à la mise à l’essai du cours FRA 1D : la course autour du monde.

Commençons par résumer ce qui a été fait l’an passé! Nous avons mis en place un cours inspiré de jeux vidéo. Nous avons ludifié (gamifié) un cours de français! Grâce à une initiative de Destination Réussite Volet II, nous avons pu faire l’achat d’iPad mini et mettre en place en environnement tout à fait différent de ce qui s’était fait auparavant à l’ESCRH! Tables rondes, Apple TV, 30 iPad mini… bref, nous avons eu les outils nécessaires. Ne restait plus qu’à tenter l’expérience avec mes élèves.

Le jeu, quoique très embryonnaire l’an passé, a commencé dès la fin du mois de mars avec le monde 3 qui était, en fait, l’unité 3 à l’étude, soit la chanson. Mes élèves ont pu vivre 2 mondes ludifiés. Le monde 3 : la chanson et le monde 4 : la nouvelle journalistique. Le tout s’est terminé avec la production d’un bulletin de nouvelles du style Téléjournal de 30 minutes avec les publicités, le générique et tout le tralala… Merci iMovie!

À la fin du projet, fin juin, j’ai demandé à mes élèves d’écrire un court texte d’opinion dans lequel ils pourraient me donner leur rétroaction sur l’expérience qu’ils avaient vécue! En voici les grandes lignes!

La règle du 1/3 a bel et bien été respectée!!! 1/3 des élèves a adoré l’expérience, 1/3 des élèves est resté indifférent et 1/3 des élèves a détesté l’expérience. Je me suis alors concentré sur les élèves qui avaient détesté l’expérience du cours ludifié. Je voulais savoir POURQUOI ils avaient tant détesté le cours! Pourtant, iPad, technologie… tout ça rimait avec succès! Non?

Voici ce que mes élèves qui ont détesté le cours ludifié m’ont dit :

1.Trop de problèmes techniques;

2.Trop long;

3.Pourquoi travailler avec un iPad quand on peut le faire à la main?

4.Peu/pas à l’aise avec la technologie;

5.Sentiment que l’enseignant n’enseigne pas.

Je veux donc me concentrer afin d’améliorer le cours et essayer d’éliminer le nombre d’élèves qui n’ont pas aimé le cours.

1 — Il est vrai que la mise en oeuvre du projet a apporté son lot de problèmes, tant au niveau de la logistique que du partage des documents. L’utilisation des iPad n’a pas, par contre, causé de problème. Il s’agissait de difficultés liées à la manipulation des iPad pour le partage de documents (surtout!), au réseau et à la mise à jour d’applications. Donc, je devrai m’assurer de mettre en place les bons outils de partage de document dès le début du cours.

2 -Il est vrai que certaines missions se sont avérées trop/très longues! Nous avions sous-estimé le temps que prendraient certaines missions. Nous avons rectifié le tir!

3 — Suite à au Sommet de l’iPad en éducation, tenu à Montréal en mai dernier, j’en suis venu à la conclusion qu’il ne faut pas TOUT faire avec le iPad. Les jeunes aiment utiliser le iPad pour des activités, des exercices qu’ils ne peuvent faire autrement. Il s’agit tout simplement de laisser le choix aux élèves d’utiliser le iPad ou non dans certaines circonstances!

4— Il faut prendre du temps pour permettre aux élèves qui ne sont pas à l’aise avec la technologie – oui, oui! Il y en a!!!- de s’y habituer. Il ne faut surtout pas penser que TOUS les élèves connaissent les tablettes ou qu’ils savent TOUS comment fonctionne Google Drive!

5— Enfin, il faut démontrer aux élèves qu’ils apprennent même si l’enseignant n’est pas à l’avant de la classe à enseigner! Ils doivent être en mesure de relever les pistes de leur propre apprentissage. À moi de les guider!

LA SUITE?

Je prépare activement les mondes 1, 2 et 5. Tout le cours sera ludifié au deuxième semestre. J’ajouterai des vidéos. Je pense même ajouter des badges afin de ludifier le cours encore plus! Et… je garderai en tête les recommandations de mes élèves de l’an passé…

C’est un départ!!!

29 Mar

En effet, le tout a débuté lundi dernier! C’est avec beaucoup d’appréhension que nous avons débuté le cours avec les iPad mini! Les élèves étaient très fébriles et anxieux de commencer à « jouer »!

La présentation complète du projet a reçu un accueil favorable de la part des élèves.  Les contrats d’utilisation me sont revenus dans un temps record! Les élèves ont créé leur propre adresse GMAIL et ils ont créé leur propre avatar en utilisant l’application Face your manga creator pour iPad.

Malgré quelques adaptations à faire, tant au niveau de la gestion de classe (24 élèves/iPad!!! OUF!) qu’au niveau technique, je suis très satisfait de cette première semaine! Les élèves ont réussi leur première mission, 3.1, et sont en ce moment à la mission 3.2!

Mes surprises?

  1. L’engouement des élèves pour les pièces d’or et la boutique, où ils pourront s’acheter des outils qui leur seront utiles au cours des diverses épreuves.
  2. Le sentiment bizarre que je ressens quand je vois mes élèves arriver en classe… sans cartable ni crayons!
  3. La réponse positive des élèves: ils sont plus à l’écoute que je ne l’avais imaginé, mais aussi très impatients! 🙂
  4. Même si on pense que les élèves connaissent la technologie, voire les iPad mini, ils en ont beaucoup à apprendre et parfois, il peut s’agir de banalités.
  5. La période de lecture avec un iPad mini? WOW!!! Les élèves lisent en utilisant l’application La Presse ou Radio-Canada. Je pourrais entendre une mouche voler!

Voici ce qui s’est passé depuis mon dernier billet!

1. Création d’une affiche de type carte du monde. (dimension : 1m. X 2m.)

  • Ainsi, les élèves, à l’aide de leur avatar, pourront indiquer où ils se trouvent sur la Terre. Nous pourrons donc savoir, d’un coup d’œil rapide, à quelle mission les élèves se trouvent.

2. Planification de la plateforme

  • Comme mentionné précédemment, nous avons créé notre site web (www.escrhfra1d.com). J’ai continué le travail afin de peaufiner et d’améliorer la présentation du cours sur le site web. L’ajout de la soute à bagages, par exemple, où l’élève retrouvera tous les documents importants dont il aura besoin tout au long de son périple.

3. Planification des missions.

  • Nous avons conçu le fil conducteur, la trame narrative en quelque sorte. De plus, à l’aide de Prezi, nous avons créé une présentation pour chacun des mondes. De cette façon, les élèves pourront savoir où ils s’en vont, ce qu’ils devront faire…

4. Vidéo

  • En nous inspirant de la classe inversée, nous avons créé (et allons en rajouter!) et trouvé des vidéos pour les diverses notions qui seront présentées sur le site web du cours.

5. Configuration physique

  • Ma classe est maintenant composée de tables rondes. Le projecteur, branché à AppleTV, est maintenant installé au plafond (enfin!!!) et les élèves s’habituent tranquillement à leur nouvel environnement!

6. Sélection d’applications pour les iPad mini.

  • La sélection des applications qui se trouveront sur les iPad mini se fera de façon continue.   Objectif du prochain billet : présenter les applications retenues pour le projet.

Le gros du travail reste à faire : s’assurer de tout mettre en place afin que le projet connaisse du succès! Le site est en construction, les documents ne sont pas tous en ligne en ce moment. Il s’agit d’un travail continu et ardu qui en vaudra la peine, du moins, je l’espère!

PHOTOS À VENIR… ELLES seront publiées sur mon compte TWITTER.

Les grandes lignes du projet

7 Fév

La deuxième semaine du semestre tire déjà à sa fin et nous sommes en pleine préparation du cours de français sous forme de jeu vidéo. Suite à ma visite de Clair2013 la semaine dernière, je suis revenu de ce périple motivé et plein de bonnes idées. Nous avons eu la chance de présenter notre projet lors du forum des pratiques gagnantes. Les commentaires furent positifs et les idées et commentaires reçus furent bien appréciés.

On me demande, à l’occasion, de résumer les grandes lignes de ce projet. En fait, c’est simple, j’ai voulu rendre le cours de français interactif,  le «gamifier», si on veut!!! En fait, le cours sera divisé en 5 mondes (unités à l’étude) selon les genres de textes à l’étude. Chacun de ces mondes sera ensuite divisé en 15 missions. Parmi ces missions, 3 épreuves doivent être réussies afin de passer au monde suivant. Le niveau de rendement obtenu correspondra au nombre d’étoiles que l’élève recevra. Ainsi, il devra obtenir 9 étoiles par monde pour pouvoir passer au monde suivant: il devra donc obtenir une moyenne de 3, la norme provinciale. Comme pour les jeux vidéo, il aura la chance de refaire certaines missions s’il n’obtient pas les étoiles nécessaires. Au cours des prochains mois, je prendrai des photos des élèves en action!

Pourquoi La course autour du monde?  En fait, nous voulons permettre aux élèves de voyager de façon virtuelle. Ils devront donc effectuer une courte recherche sur chacun des pays qu’ils visiteront. Ils pourront ainsi obtenir des pièces d’or qui leur seront utiles tout au cours de leur périple.

Enfin, voici les étapes qui mèneront à la mise en oeuvre du cours. J’espère que ces étapes pourront vous être utiles.

Étape 1

  • Rencontre avec la direction de l’école afin de lui faire part du projet.
  • Bonne nouvelle! Nous aurons les fonds afin de faire l’achat de 30 iPad mini et de Apple TV pour nos projecteurs.  Nous obtenons cette réponse à la mi-novembre.

Étape 2

  • Commande du matériel, discussion avec le directeur des services informatiques…
  • Analyse des outils à notre disposition (blogue, wiki, site web, applications).

Étape 3

Nous procédons à la planification :

  • utilisation des iPad
  • communication – service de courriel, applications disponibles
  • gestion des iPad – contrat, conséquences…

Nous procédons également à la préparation du cours :

  • la trame (le jeu!) Nous avons choisi de rédiger la trame sur Prezi.
  • le cours (documents, vidéos…) Nous avons choisi de rendre les documents accessibles en créant un site web.  Nous avons choisi le site http://www.weebly.com pour sa facilité d’utilisation et sa convivialité.
  • Nous avons également choisi d’acheter notre nom de domaine, soit le http://www.escrhfra1d.com.
  • coplanification des différents mondes, les missions, les épreuves…

Étape 4

  • Réception et mise en place de la technologie.
    • achat et installation d’applications et synchronisation des iPad mini ;
    • création du site web et du Prezi;

Voilà où nous en sommes… Le tout devrait être prêt à la mi-mars, juste à temps pour débuter le monde 3.  Si vous visitez le site web du cours au http://www.escrhfra1d.com, vous constaterez que le site est en construction… nous mettrons le site à jour au cours du prochain mois.  Vous pouvez tout de même y circuler et ainsi voir un peu comment le cours se déroulera.

Le projet : ses débuts

16 Jan

L’idée m’est venue à la suite d’une discussion avec Marius Bourgeoys, coordonnateur de l’apprentissage à l’ère numérique au CSDCEO. Il m’a fait part du cours d’Histoire du Canada depuis la Première Guerre mondiale (CHC2D) donné par Mme Caroline Pageot du CSDÉCSO, ce qui a su piquer ma curiosité!

Il s’agit d’un cours construit sous forme de jeu vidéo.  Voilà justement comment je voudrais motiver mes élèves à s’engager dans leur propre réussite scolaire.  Ainsi, le cours de français, 9e année théorique, se donnera sous forme de jeu vidéo : telle est notre intention!

Le but de cette démarche est fort simple : assurer la réussite des élèves. Comme j’avais deux cours de français FRA 1D à mon horaire au 2e semestre, l’idée m’est venue de construire ce cours sous forme de jeu vidéo. Un peu comme Super Mario, afin de passer à un autre monde (ou unité, dans le langage pédagogique!), les élèves doivent réussir le monde dans lequel ils se trouvent. En intégrant la technologie (iPad, AppleTV, divers sites internet…) les élèves seront engagés dans leur apprentissage et devraient ainsi, obtenir de meilleurs résultats. J’ai réussi à convaincre une collègue, Liza Sutherland,  qui enseignera le même cours que moi, à sauter dans l’aventure.  Ainsi, nous serons deux à préparer et à élaborer ce cours.

Le but ultime est de présenter le cours en entier sous ce format. Afin de nous permettre de bien préparer le jeu et son contenu, nous séparerons le cours en deux étapes, soit par demi-cours. Ainsi, cette première étape comptera 3 unités sur un total de 5. La suite du cours sera effectuée l’an prochain.

Comme il s’agit d’un projet encore embryonnaire, il faut comprendre que nous allons sûrement avoir à effectuer des changements, ajustements, améliorations tant du côté du contenu que du côté du jeu.

Enfin, bonne nouvelle, nos 30 iPad mini sont arrivés! Nous pourrons donc les configurer et les préparer pour notre cours.

À venir, le début du projet, étape par étape!

À suivre…

%d blogueurs aiment ce contenu :